top of page
LES TRAVAUX D'HERCULE
HERCULE_Titre-Olympe_V2.jpg
Ciné-Opéra & Cyclopéra

Livret de Pierre Senges

Musique de Purcell, Mozart, Grétry, Offenbach...

Direction musicale : Hélène Clerc-Murgier & Pauline Warnier
Mise en scène : Louison Costes & Hélène Clerc-Murgier

Création vidéo : Louison Costes

Pour les Jeux Olympiques, un opéra vif et enjoué : Les travaux d’Hercule.

La plume ciselée de Pierre Senges, l’univers visuel envoûtant de Louison Costes et la mise en scène alerte cosignée par Hélène Clerc-Murgier et Louison Costes rendent hommage aux musiques de Bach, Mozart, Purcell, Grétry ou Rossini en les faisant résonner avec des récits aussi mythiques qu'actuels. Conçue comme un dessin animé vivant, une fable à savourer en famille.

Ciné-Opéra

Création en forme olympique !

 

Prologue Jupiter et Junon se livrent à l’une de leur foudroyante scène de ménage, telle qu’on les connaît sur le mont Olympe. Junon reproche à Jupiter ses maîtresses et des diverses métamorphoses de Jupiter séducteur. Jupiter implore Junon d’accueillir Hercule, l’un de ses enfants naturels. Junon accepte à la condition de soumettre Hercule à un certain nombre d'épreuves.

Premier acte

Première série de travaux :

1.Lion de Némée

2. Oiseaux du lac Stymphale

3. Hydre de Lerne

4. Écuries d’Augias

Interlude

Alors qu’il est sur le point d’achever triomphalement son épreuve, Hercule tombe nez à nez avec Jupiter, occupé à courir le jupon.

Comme à son habitude dans de telles circonstances, Jupiter a pris une apparence nouvelle. Son déguisement engendre un quiproquo de vaudevilles.

Deuxième acte

Hercule fait le résumé des travaux 5 à 9, certains plus ou moins inspirés des épreuves olympiques : marathon, curling, base-ball, saut en largeur, hockey sur glace.
10. Pommes d'or du jardin des Hespérides

11. Ceinture de la Reine des Amazones

12. Chien Cerbère, gardien des Enfers

Pourquoi les Travaux d'Hercule ?

 

La mythologie emporte l’adhésion de multitudes de publics, dont les enfants. Le nombre d’oeuvres existantes de toutes les époques et tous les pays en est une preuve

Opéras: tragédies baroques jusqu’à Richard Strauss en passant par Gluck ou Offenbach

Animations, films: Cocteau, Pasolini, Marvel…

Livres, théâtre: Sophocle, Eschyle, Euripide, Racine, Giraudoux, Anouilh…

Peintures et sculptures bien sur!

Jusqu’aux Super-Héros et autres Mangas qui en sont des dérivés, des hommages

 

Alors pourquoi commander un opéra à Pierre Senges?

Pour décaler le propos: en effet, nous voulions une dramaturgie légère, drôle et moqueuse, amenant à se questionner sur les notions de puissance, d’intelligence et de ruse, à remettre sur le tapis les interrogations de pouvoirs "hérités ou acquis".

Nous pouvons mettre en allégorie de notre société la double scénographie implicite du livret: les Dieux et 1/2 dieux versus les  humains en images
- des inégalités entre les humains et les autres espèces,
- des inégalités entre les humains entre eux,

et les reconductions immuables de ces schémas.

Condensé en une phrase de Pierre Senges à l’approche des écuries d’Augias : « ceux qui vivent là ont perdu toute dignité » nous inviterait à réflchir à l'état actuel du monde,
résumé en 1 titre, les travaux qui attendent les habitants de notre planète?

 

Pour être en mesure de nous amuser avec la musique grâce aux techniques de parodies musicales.

La parodie musicale fait appel à la culture collective et participe à son élargissement.

Elle permet parfois aussi une écoute enrichie par la connaissance de l’air d’origine, souvent sur le registre de l’ironie ou de l’humour.

Ainsi l’opéra est-il plaisant pour plusieurs niveaux de lecture. 

 

Exemples: 

  • L’air du catalogue extrait de Don Giovanni: chez Da Ponte (librettiste de l’Opéra de Mozart), don Juan chante la liste de ses 1003 conquêtes. Ici, c'est Junon qui cite les multiples conquêtes de son époux, assorti de la liste des transformations en divers animaux du Dieu des Dieux.
    Ce dernier répond par une liste supplémentaire de petits mots censés calmer sa furieuse épouse…
    La vantardise des séducteurs est ridiculisée par ce contexte musical ;

  • L’air du génie du froid de Purcell, qui chante le pouvoir de l’amour à décongeler les coeurs, est repris ici pour énumérer les éponges, serpillères, eau chaude et autres balais nécessaires à nettoyer les écuries d’Augias : un décalage de but et de moyens qui prête à sourire ;

  • Nous citons aussi le fameux air "J’ai perdu mon Euridyce » de Gluck, qui chante la détresse d’Orphée parti à la recherche de de son aimée aux Enfers, transformé ici en « J’ai perdu les Hespérides » d’Hercule à la recherche des pommes d’or : une scène tragique à prendre au second degré ;

  • La parodie fait aussi appel à la mémoire des mots chantés : Pa-pa-pa-pa de Papageno devient « mais mais mais qui voilà?» L’auditeur se rappelle cette scène de réunion attendrissante, qui est chantée ici par l’Hydre de Lerne à l’arrivée d’Hercule, « le fils à papa » : la moquerie fonctionne à merveille!

 

Avec ses sujets, ses moyens, ses musiques, nous distribuons de manière sous-jacente quelques messages qui nous tiennent à cœur.

Ajoutant, en ce temps d'Olympiade parisienne, un hommage à la mythologie, aux épreuves qui attendent Hercule et les sportifs du monde moderne.

Airs

Air du catalogue – Don Giovanni - Wolfgang Amadeus Mozart Lasset uns den nicht zerteilen – Jean-Sebastien Bach Hush, No More, Be Silent All – Henry Purcell
Entrée des sauvages – Jean-Philippe Rameau

Duo de Papageno Papagena – Wolfgang Amadeus Mozart Cold Song – Henry Purcell
Largo al factotum – Gioachino Rossini
Ouverture de Guillaume Tell – Gioachino Rossini

J’ai perdu mon Eurydice – Christoph Willibald Gluck L’homme à la pomme – Jacques Offenbach
Je crains de lui parler la nuit – André Grétry
Lascia ch’io pianga – Georges-Friedrich Haendel Les plaisirs ont choisi – Jean-Baptiste Lully

La ci darem – Wolfgang Amadeus Mozart
Marche pour la cérémonie des Turcs – Jean-Baptiste Lully

Durée 
Grande version : 90 min
Petite et moyenne version : 50 min

Production  
Compagnie les Monts du Reuil, Opéra de Reims, Saint-Dizier Les trois Scènes

Tournée  
La première aura lieu à l'Opéra de Reims le 6 avril 2024 à 20h30
La musique
Informations
Distribution
  • Maîtres d'oeuvres
    Direction musicale : Hélène Clerc-Murgier et Pauline Warnier Mise en scène et scénographie : Juan Kruz Diaz de Garaio Esnaola Dramaturgie : Pierre Daubigny Costumes : Delphine Brouard Création lumières : Pierre Daubigny
  • Chanteurs & danseurs
    Guillaume Tell : Benjamin Athanase Melktal : Guillaume Gutierrez Le petit Tell : Jeanne Zaepffel Madame Tell/Marie : Laura Baudelet Gesler : Yann Toussaint Danseur : Marti Corbera
  • Instrumentistes
    Violons : Patricia Bonnefoy et Valérie Robert Alto : Jean-Pierre Garcia Violoncelle : Pauline Warnier Piano-forte : Hélène Clerc-Murgier Contrebasse : Alice Hocquet Clarinette : Roberta Cristini Hautbois : Valérie Liebenguth Basson : Arnaud Condé Cor : Gérard Tremlet
bottom of page